Imprimer
Commentaires
Environnement

La défense du climat soumise au vote des français

Publié le 15/12/2020 - 10:59

À l’occasion d’une troisième rencontre entre le président de la République, Emmanuel Macron, et les membres de la Convention citoyenne sur le climat, ce 14 décembre 2020, le président a annoncé que l’intégration de la défense du climat et de la préservation de l’environnement dans la constitution se ferait par voie référendaire.

Emmanuel Macron répond ainsi favorablement à la Convention citoyenne sur le climat, car cette possibilité faisait partie des 149 propositions de la Convention.

Sauf qu’avant d’être proposée aux Français, cette réforme, doit être validée par l’Assemblée nationale et le Sénat. Et c’est bien là que les choses pourraient se compliquer. Le Sénat, majoritairement à droite, va-t-il accorder à quelques mois des élections présidentielles, ce "cadeau" à un adversaire politique ?

Sur le fond, certains accusent déjà le Président de faire de ce référendum "un cache-misère" en polarisant le débat sur ce référendum plutôt que de s’intéresser aux mesures de fond et craignent déjà un détricotage des mesures proposées. Une critique justifiée par les propos même du Président qui a précisé "l'écologie doit être acceptable par les Français". Il faut dire que la crise sanitaire est passée par là, et que la crise des gilets jaunes, encore dans toutes les têtes, a aussi refroidi quelques ardeurs. Le sujet (re)prend donc une tournure politique.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders