Imprimer
Commentaires
Expérimentation

La culture en bande testée par des Néerlandais

Publié le 15/07/2020 - 15:28

Les cultures en bande ont un impact positif sur les cultures sans que les rendements soient affectés.

 

Pour améliorer la biodiversité dans les parcelles afin de profiter au maximum de ses services sur les cultures, l’université de Wageningen mène des essais depuis 2014. Les résultats sont encourageants.  

Des chercheurs de l'université de Wageningen aux Pays-Bas testent l’implantation de diverses cultures en bande depuis 2014. Ils viennent de livrer les résultats de leur recherche dans le réseau européen de recherche en production intégrée Endure. L’objectif au départ était de vérifier si avec des cultures en bande, la biodiversité des insectes et des oiseaux était en augmentation afin de limiter les nuisibles et les maladies. Les premiers essais l’ont été sur pomme de terre sur la plus grande exploitation bio aux Pays-Bas (ERF bv). Toujours menés dans cette exploitation, ces essais sont complétés dans deux autres sites, à Wageningen et à Lelystad. Dirk Van Apeldoorn, chercheur sur la diversité des cultures de Wageningen, explique :

Nous avons commencé par cultiver différentes variétés de pommes de terre les unes à côté des autres. Cela s’est avéré techniquement possible, et l’année suivante nous avons semé des bandes de fleurs en combinaison avec des pois.

 

Des bandes de 3 à 24 mètres à l'essai

Aujourd’hui, les tests sur les sites en station expérimentale se basent sur les rotations les plus courantes du pays : trèfle fourrage/chou/ oignon/ pomme de terre/blé et carottes. L’expérience examine 3 couples de cultures : chou/blé, carotte/ oignon et pomme de terre/trèfle fourrage. Dans les essais, ces cultures sont conduites en bande de 3 mètres soit en monoculture, soit avec des variétés mixtes soit avec des légumineuses ajoutées aux cultures en bandes. Chez les agriculteurs, des bandes jusqu’à 24 mètres ont été testées.  

Les bandes allant jusqu’à 6 mètres freinent la propagation des maladies, a déclaré Dirk au site Web de l’université de Wageningen, tel que le mildiou dans les cultures de pommes de terre. Les attaques de pucerons et chenilles sont réduites.

Le chercheur conclut :  

Les bandes de 6 mètres de large sont tout aussi efficaces que les bandes de 12 ou 24 mètres. Des études menées par d’autres scientifiques montrent que des bandes très étroites de 1 mètre augmentent le rendement de 25 % parce que la culture bénéficie d’une structure améliorée du sol et d’une activité biologique plus importante. Avec des bandes plus larges, seules les plantes extérieures en bénéficient, ce qui signifie que la récolte est aussi importante que dans les monocultures.  

 

Plus d'insectes, d'araignées et d'oiseaux

Les chercheurs constatent que ces bandes attirent plus d’araignées et d’insectes comme les ichneumons et les syrphes. Le comptage des insectes montre un trafic intensif d’insectes entre les bandes, plus de dix coléoptères terrestres par jour et par bande.

Le coléoptère du sol est une créature nocturne, qui repose dans le trèfle pendant la journée, et chasse les pucerons et les chenilles la nuit.

précise Dirk Van Apeldoorn.

Le chercheur  signale aussi :

Les agriculteurs qui utilisent cette méthode voient plus d’oiseaux dans leurs champs, même lorsqu’ils cultivent des cultures qui n’abritent pas normalement ces espèces. Les oiseaux cachent leurs petits dans le grain et cherchent de la nourriture dans les choux.

Les travaux se poursuivent. Les chercheurs cartographient aussi les fleurs et les petits mammifères comme les hérissons et les souris et comparent leurs résultats aux champs monoculturés.

Cette année, une étude plus précise des oiseaux sur les fermes qui participent aux essais est en cours.

Nous voulons, savoir, affirme le chercheur,  si les oiseaux peuvent se reproduire et si leurs jeunes survivent. 

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders