Imprimer
Commentaires
Point de vue

Jean-Pierre Raffarin : « Il faut revitaliser le multiculturalisme, saisir l’opportunité des nouvelles routes de la soie pour repenser le monde »

Publié le 15/01/2019 - 14:51

© tanaonte

 

Vous connaissez sans doute la route de la soie, mais connaissez-vous les nouvelles routes de la soie ? Il s’agit d’un vaste projet lancé en 2013 par la Chine qui consiste à investir dans un nombre conséquent d’infrastructures pour intensifier son commerce. Coût des investissements, 26 000 milliards de dollars, pas moins de  1700 infrastructures prévues dans pas moins de 71 pays en Asie, Afrique et jusqu’en Europe. Ce projet titanesque devrait se poursuivre jusqu’à 2049, année symbolique pour la Chine, car elle fêtera le centenaire de la naissance de la république populaire de Chine.

Le jeudi 10 janvier 2018, l’Iris (Institut des relations internationales et stratégiques) en partenariat avec l’Unesco organisait le 2e Forum de Paris sur les sujets des nouvelles routes de la soie. L’ancien Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin, président de la fondation Prospective et Innovation, représentant spécial pour la Chine était invité à se prononcer sur les enjeux européens de cette nouvelle donne mondiale. «Dans le contexte international que l’on connaît, il faut se poser la question de nos relations avec les Américains notamment. Il faut envisager les relations internationales à 360°, surtout pas avec un cerveau hémiplégique. La stratégie de la coopération avec la Chine, dans le respect des uns et des autres, est le seul équilibre possible est envisageable. L’Europe doit être plus proactive sur ces questions en parlant concrètement des choses. La position de la France est plutôt claire sur ce point, il y a une vraie volonté de partenariat gagnant gagnant, j’en veux pour preuve la coopération entre le port de Marseille et celui de Shanghaï.»

Arrêtons d’avoir peur

«Sur le plan politique, au lien d’avoir peur, nous avons le devoir de soutenir le multiculturalisme, parfois il est usé, impuissant, mais il faut le revitaliser. Il faut saisir cette opportunité pour repenser le monde d’aujourd’hui avec les nouveaux acteurs que sont les pays d’Asie et ceux de l’Afrique. Il faut avoir une vision positive des accords commerciaux, il faut penser projets et pensées nouvelles, sinon le populisme va tout balayer », a conclu Jean-Pierre Raffarin

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders