Imprimer
Commentaires
Ravageurs

En Afrique de l’Est, le criquet pèlerin inquiète plus que le Covid-19

Publié le 22/04/2020 - 11:03

 

En Afrique de l’Est, le criquet pèlerin inquiète plus que le Covid-19.©ChristopheB/Adobe Stock

La FAO interpelle à nouveau la communauté internationale sur l’invasion de criquets pèlerins qui menace les cultures en Afrique de l’Est. Pour l’heure sur cette région le véritable fléau est bien celui-ci.

Sa présence massive est signalée depuis la fin de l’année 2019, c’est en fait une deuxième vague de criquets qui est attendue. La taille de l’essaim pourrait être 20 fois supérieure à celle du premier. La saison des pluies a permis la repousse des cultures et une nouvelle génération de criquets est en train d’éclore. La FAO précise que les jeunes générations sont encore plus voraces que les adultes. Dans les faits, 1 criquet vit 3 mois, les œufs éclosent au bout de 2 semaines, les larves s’envolent et deviennent adultes au bout de 6 semaines. Ils sont alors à maturité pour se reproduire.

1 km² d’essaim compte environ 80 millions de criquets capables de consommer en 1 journée la même quantité de nourriture que 35000 personnes. Les régions menacées sont l’Afrique de l’Est, l’Asie du Sud-Est et le pourtour de la mer Rouge.

L’autre problématique pour la lutte contre ce ravageur, c’est qu’à cause de la crise du coronavirus, les insecticides fournis par la Chine ont du mal à être acheminés.

La FAO estime qu'1 million de personnes est en insécurité alimentaire.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders