Imprimer
Commentaires
On teste le financement participatif. Épisode #1

Dis, tu veux être mon parrain ou ma marraine ?

Publié le 08/02/2016 - 16:50

Neokryuger - Fotolia

1er décembre 2015, le grand jour. La rédaction de Cultivar est sur le qui-vive, elle va mettre en ligne le numéro 0 d’un tout nouveau magazine numérique spécialement dédié au machinisme : Machinisme Emag ! Ravis de leur dernier-né, les parents, soigneusement sélectionnés pour la reproduction, ont l’intention de donner plein de petits frères à Machinisme Emag, en moyenne six petits par an !

 

Une fois les faire-part de naissance envoyés, il va bien falloir lui trouver des parrains, à ce petit Machinisme Emag… Des parrains bienveillants qui veulent le voir grandir et aussi faire connaissance des petits frères… Des parrains qui seraient ses lecteurs, futurs lecteurs…

18 décembre, un premier parrain, ou plutôt une marraine, Miimosa, se présente à nous. Elle nous raconte qui elle est, joli CV, connaissance pointue de l’agriculture… Et surtout elle nous propose de s’occuper de nous trouver plein de petits parrains à Machinisme Emag.

Et c’est là que toute l’histoire commence. Connaissez-vous le financement participatif ? Pour faire simple, c’est un nouveau mode de financement qui permet de s’affranchir des acteurs traditionnels (banques, annonceurs…) en fédérant et en mobilisant un grand nombre de personnes – particuliers ou partenaires – autour d’un projet. En matière de projets, tout est imaginable, et comme nous on aime l’imaginaire pour pouvoir continuer de rêver, on s’est dit… pourquoi pas nous ? Si l’on revient à nos moutons (ou tracteurs), Miimosa, la marraine (pour ceux qui suivent), c’est notre plateforme qui permet d’aller chercher des petits parrains…

La magie de Noël opère, on se dit que Miimosa a l’air d’être une bonne marraine pour commencer, faisons-lui confiance. Et puis on se dit que la puissance et le soutien des petits parrains vs quelques investisseurs… Ça donnerait des ailes à Machinisme Emag ! Le 29 janvier, c’est officiel et le « baptême » du feu, Miimosa et Machinisme Emag commencent leur route ensemble. Maman s’est remise au coloriage pour évacuer le stress, Papa sollicite son premier cercle pour mobiliser les premiers parrains. Mais entre ceux qui tuent le cochon cette semaine-là et ceux qui se préoccupent de voir leur colza à un stade trop avancé pour la saison, l’angoisse est à son comble. Parviendront-ils à trouver plein de petits parrains à Machinisme Emag ? Ils ont 30 jours pour relever le défi ! La suite au prochain épisode…

 

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders