Imprimer
Commentaires
Moisson 2018

Des récoltes de céréales à paille très satisfaisantes en qualité

Publié le 10/08/2018 - 11:55

Dans un communiqué de presse commun daté du 9 août 2018, FranceAgriMer, Arvalis et Terres Inovia dressent le bilan des récoltes 2018, satisfaisantes en quantité et en qualité pour les céréales à paille, mais très décevantes en colza et hétérogènes pour les protéagineux.

La production de blé tendre est estimée à 35,1 millions de tonnes, soit en retrait de 4% par rapport à 2017 et de 2,1% par rapport à la moyenne quinquennale, le rendement moyen atteint les 71,5 q/ha.

En fonction des secteurs les rendements sont assez hétérogènes. Pour les régions du Sud et de l’Ouest du pays, les rendements sont en baisse par rapport à la moyenne des 5 dernières campagnes tandis qu’ils restent proches de la moyenne dans les autres secteurs. Au nord de la Seine, les rendements moyens dépassent les 83 q/ha. La grande satisfaction vient de la qualité de la récolte, en taux de protéines, elle dépasse les 11,5% dans toutes les régions. Concernant le PS, les résultats sont hétérogènes en fonction de l’intensité et de la fréquence des pluies survenues en fin de cycle, mais le seuil des 76 kg/hl exigé dans les contrats est largement atteint quelles que soient les régions. Les temps de chute de Hagberg répondent aussi aux exigences qualitatives.

Concernant la récolte de blé dur, les résultats sont contrastés en fonction des régions. Les conditions défavorables du printemps ont impacté fortement les rendements et la qualité dans le Sud du pays. On note des problématiques qualitatives de type mitadinage et moucheture, les PS sont aussi très faibles. En revanche, rendements et qualité sont au rendez-vous pour la région Ouest océan tout comme le bassin du Centre qui renoue avec une production satisfaisante après deux années très difficiles. La récolte nationale est estimée à 1,9 million de tonnes (-12,1% par rapport à 2017).

Concernant l’orge d’hiver, la production est estimée à 8,7 millions de tonnes, en recul par rapport à 2017 mais en hausse de 8,8% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. Les qualités brassicoles sont aussi satisfaisantes.

Les oléoprotéagineux ont souffert

La grande déception vient de la production de colza. Avec un rendement moyen de 31 q/ha, il est en net recul par rapport à l’année record de 2017. L’excès d’eau pendant l’hiver a dégradé les systèmes racinaires, auquel il faut ajouter la pression parasitaire.

La récolte de protéagineux est en baisse de 7,2%, estimée à 908000 tonnes contre 1 million de tonnes l’an passé. Les pois d’hiver présentent des rendements moyens de 40 q/ha dans le Nord et de 30 q/ha dans le Sud de la France. Les féveroles d’hiver atteignent presque les 30 q/ha de rendements. À la date à laquelle a été publié le communiqué, les féveroles de printemps étaient en cours de récolte et les premiers résultats de pois de printemps suggèrent une très grande hétérogénéité liée aux conditions d’implantation.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders