Imprimer
Commentaires
Europe Crop Monitoring

Des bonnes perspectives de rendements

Publié le 05/05/2015 - 14:00

D’après, l’analyse agrométéorologique de la Commission européenne, les perspectives de rendements sur l’Europe (géographique) sont bonnes ou tout au moins dans la moyenne des dernières années. Cette analyse a été conduite sur la base des éléments météorologiques et de l'estimation par satellite du NDVI (indice de végétation par différence normalisée) durant la période du 1er mars au 20 avril.

crop_monitoring_us_rendements.jpg

En résumé, un climat doux a prévalu sur toute l’Europe pendant cette période (+ 2 °C au dessus des normales de saison). Doux et plus sec : sur certaines régions, on est en deçà des 50 % de précipitations par rapport aux moyennes annuelles. Un déficit de pluviométrie marqué sur le Portugal, le nord-ouest de la France, le sud de l’Angleterre et la Hongrie. Dans la plupart des régions, les conditions ont été favorables aux cultures d’hiver et aux semis de printemps. À propos de l’indice d’humidité des sols, peu d’élèments d’inquiétude, il est globalement satisfaisant. Même si dans certaines régions déficitaires, des pluies seraient les bienvenues dans les semaines à venir, notamment au Portugal qui manque de pluviométrie depuis l’automne 2014. En revanche, on note des excès de pluie dans le nord de la Grèce, le sud de la Bulgarie, des pluies qui retardent les semis de printemps

pluviometrie_crop_monitoring_ue.jpg

Si l’on en croit les images satellites et l’analyse cartographique à partir de l’indice de végétation par différence normalisée, peu de régions du continent sont dans le rouge. Ce type de cartographie donne l’état des lieux sur la quantité et de la vigueur de la végétation. La lecture de cette carte se fait en parallèle des éléments météo précisés ci-dessous.

 

crop_monitoring_europe_avril_2015.jpg

Au sud du Portugal, une partie des cultures sont jugées comme "fragiles", au sud de l’Italie, le printemps frais semble avoir retardé le développement des cultures de blé dur. Au sud de la Bulgarie et en Grèce, l’excès d’humidité aura retardé les semis de maïs. Sur le reste du continent européen, le développement des cultures est tout à fait satisfaisant comme on peut le lire sur cette carte.

 

Prochain bulletin, fin mai. 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders