Imprimer
(1)
Carnet

Décès de Xavier Beulin

Publié le 20/02/2017 - 11:29

Le monde agricole est en deuil, Xavier Beulin est décédé brutalement, à l’âge de 58 ans des suites d’une crise cardiaque le 19 février 2017. © L. Theteen/Pixel Image
Le monde agricole est en deuil, Xavier Beulin est décédé brutalement, à l’âge de 58 ans des suites d’une crise cardiaque le 19 février 2017. Il avait pris la succession de Jean-Michel Lemétayer à la tête de la FNSEA depuis 2010. Installé agriculteur à l’âge de 17 ans sur l’exploitation familiale dans le Loiret, sa carrière fut marquée par de nombreuses responsabilités dans le secteur de l’agriculture et de l’agro-industrie. Avant de diriger le premier syndicat agricole de France, il a été président de la Fop (Fédération des producteurs d’oléagineux et protéagineux) puis de 2000 à 2009, il occupait les fonctions de président et vice-président du Cetiom (Centre technique interprofessionnel des oléagineux métropolitains), intégré depuis 2015 à Terres Inovia.

Par ailleurs, Xavier Beulin était président du conseil d’administration du groupe Avril (ex-Sofiprotéol), un groupe agro-industriel de la filière oléagineux et protéagineux. Il avait également des mandats européens et internationaux en étant vice-président du Copa-Cogeca depuis 2013 et en présidant aussi l’Institut de coopération avec les pays du bassin méditerranéen (Ipemed). En janvier 2017, il publiait un ouvrage aux éditions Tallandier « Notre agriculture est en danger ».

Xavier Beulin avait annoncé vouloir briguer un 3e mandat à la tête de la FNSEA, lors de la prochaine assemblée générale prévue fin mars à Brest.

Toute la classe politique, les différentes instances agricoles et syndicales, le monde économique rendent hommage unanimement à Xavier Beulin, décrit comme un homme engagé et passionné au service de l'agriculture. 

C'est Christiane Lambert, éleveuse de porc dans le Maine-et-Loire qui assurera la présidence de la FNSEA jusqu'au prochain conseil d'administration électif le 13 avril prochain

Commentaires

En ces temps de tempêtes, la place de capitaine n'est pas aisée pour orienter et ramener le paquebot à bon port...Les capitaines sont de plus en plus nombreux mais diverses sont leurs orientations d'où la difficulté de faire l'unanimité face à une agriculture qui se meurt...Que nous réservent les Marchés lorsque le prix des produits ne correspond plus aux couts de revient...Que nous reverse le "climat" qui au delà de tout discours, recherches et innovations reste LE PREMIER FACTEUR de production...

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders