Imprimer
Commentaires
Australie

Changement climatique, la rentabilité des fermes céréalières australiennes en forte baisse

Publié le 27/01/2020 - 16:50

Photo: Stephen

La campagne 2019-2020, même si ce n’est pas la première, aura eu un caractère apocalyptique pour l’Australie qui doit faire face depuis plusieurs mois à des feux de brousse qui ont détruit des millions d’hectares. L’arrivée des pluies à l’est du continent permet à l’heure qu’il est d’améliorer un peu la situation. L'Abares, l’Australian Bureau of Agricultural and Ressource Economics and Science, qui dépend du ministère de l’Agriculture, a publié une étude sur les conséquences du changement climatique sur la rentabilité des exploitations agricoles du continent. Cette étude permet de simuler la situation économique des exploitations si les conditions climatiques des années 2000 à 2019 avaient été comparables à celles connues entre 1950 et 2000.

Un premier élément de l’étude concerne la pluviométrie sur les périodes observées, il ressort que les régions du sud-est et du sud-ouest reçoivent en moyenne depuis deux décennies 40 % de pluviométrie en moins par rapport à la moyenne enregistrée depuis le début du XXe siècle.

Entre autres conséquences, toutes choses égales par ailleurs : la rentabilité des exploitations agricoles. L’étude souligne en effet que le bénéfice annuel moyen des exploitations agricoles est en baisse de 22 % sur la période 2000-2019 par rapport à la période 1950-2000.

Une baisse de rentabilité qui touche notamment le secteur des grandes cultures (- 35 % en moyenne), les fermes d’élevage sont moins impactées, - 18,2 % pour l’élevage ovin et - 4,6 % pour l’élevage bovin.

L’étude relève que les pratiques agronomiques (non-labour) adoptées pour atténuer les conséquences de la sécheresse ont permis aux exploitations une certaine forme de résilience. En effet, ils estiment que la baisse de rentabilité des exploitations aurait été en moyenne de 26 % et de 49 % pour le secteur des cultures en l’absence de mesures d’adaptation.

Ce changement climatique affecte la rentabilité des exploitations, mais l’étude relève aussi la tendance suivante : le nombre d’exploitations qui avait un taux élevé de rentabilité diminue fortement depuis 2000, tandis qu’à l’inverse les exploitations plus fragiles financièrement sont de plus en plus nombreuses.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders