Imprimer
Commentaires
Météo

Année 2015, année la plus chaude jamais enregistrée

Publié le 03/12/2015 - 16:10

Thaut Images - Fotolia

Tandis que les chefs d’États du monde entier se sont retrouvés en début de semaine à Paris pour la 21e conférence sur le climat, l’OMM, Organisation météorologique mondiale, publie un état des lieux du climat mondial de l’année 2015. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cet état des lieux n’est pas très réjouissant.

En effet, « la température moyenne à la surface du globe, en 2015, devrait être la plus élevée jamais constatée et franchira sans doute le seuil, aussi symbolique que significatif, que constitue un réchauffement de 1 degré Celsius par rapport à l’époque préindustrielle », précise le document.

L’organisation souligne que cet état de fait résulte des effets conjugués d’un puissant effet El Niño et du réchauffement induit par les activités anthropiques.

anomalies_temperatures_surface_globe_2015.png

Anomalies de la température moyenne de la période janvier-octobre 2015, d’après le jeu de données HadCRUT.4.4.0.0. Les croix (+) désignent des températures supérieures au 90e percentile, c’est-à-dire anormalement élevées, et les tirets (-) des températures inférieures au 10e percentile, c’est-à-dire anormalement basses. Les grandes croix et les grands tirets correspondent à des températures situées en dehors de la fourchette comprise entre le 2e et le 98e percentile. Source : Centre Hadley du Met Office.

 

D’après le rapport, la tendance qui se dessine pour 2015 laisse penser que la température de la surface de la mer, qui affichait déjà une valeur record en 2014, pourrait être égalée voire pulvérisée. Quant à la température moyenne à la surface du sol pour la période janvier-octobre, il est très probable que 2015 soit en passe de se placer au rang des plus chaudes années jamais enregistrées en ce qui concerne les terres émergées.

En guise de commentaires, Michel Jarraud, sécretaire général de l’OMM, indique que l’année 2015 fera date, il parle même de tristes nouvelles pour la planète. D’autre part, il indique que le phénomène El Niño, qui ne cesse de gagner en intensité, devrait réchauffer la planète jusqu’en 2016.

En début d’année, Météo France indiquait qu’à l’échelle de l’Hexagone, l’année 2014 avait été l’année la plus chaude jamais enregistrée, qu’en sera-t-il donc de 2015 ? Sachant que de nombreux records de températures ont été battus au début de l’été à l’occasion d’épisodes de fortes chaleurs qui se sont abattus sur l’Europe.

Lors de la 20e conférence sur le climat qui avait lieu à Lima (Pérou) en décembre 2014, l’OMM avait diffusé une série de bulletins météo du futur, tous les négociateurs réunis au Bourget en ce moment feraient bien d’y jeter un œil…

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders