Imprimer
Commentaires
Météo

2014: année la plus chaude et 2050 ?

Publié le 08/01/2015 - 16:14

Photo: forkART Photography/Fotolia

2014, année la plus chaude depuis 1900 devant l’année 2011 et 2003. C’est le bilan du dernier bulletin de Météo France publié le 2 janvier dernier. La température moyenne sur l’année a dépassé de 1,2°C la normale (1981 à 2010). À l’exception des mois de mai, juillet et août, les 9 autres mois de l’année ont présenté des températures supérieures aux normales.

L’hiver aura été dominé par une douceur exceptionnelle  (+1,8°C par rapport aux normales) avec très peu de gelées. La douceur des températures aura perduré au printemps, notamment dans un grand quart Nord-Est, avec une moyenne des températures supérieures de 1°C à la normale.

En revanche l’été – à l’exception du mois de juin –aura été marqué par la fraicheur avec des températures inférieures en moyenne de 1°C par rapport à la moyenne de saison. Cet été 2014 aura aussi été marqué par un cumul de précipitation record. Météo France estime que sur l’Hexagone en moyenne, l’exédent des précipitations sur la saison est proche de 40%.

Enfin la douceur a fait son retour à l’automne avec des températures moyennes supérieures à la normale de 2,3°C.

Autres faits marquants de cette année 2014, les tempêtes et les innondations à répétition sur la Bretagne, le Sud-est et le Sud-ouest l'hiver dernier, un  niveau de sécheresse record enregistré d’avril à juin sur le Nord-est du pays. Mais aussi des épisodes pluvieux exceptionnels dans les régions méditérannéennes: pas moins de 10 de ces derniers ont été recensés de mi-septembre à fin novembre.

2050 : Canicule à venir ?

Prévisions à présent pour le 18 août 2050. Les températures attendues sont de 26°C au lever du jour sur la capitale, et 40°C à la mi-journée. À Rouen en Normandie, les températures devraient atteindre  37°C  et le thermomètre devrait monter jusqu’à 43°C à Perpignan dans le Languedoc-Roussillon, tandis qu’à Brest, il fera 26°C. Il va donc faire très chaud, et il se pourrait bien que l’année 2050 fasse oublier 2014.

Mais ce n’est pour l’instant que de la fiction. En effet, en marge de la conférence de l’ONU sur le réchauffement climatique qui s’est tenue à Lima au Pérou du 1er au 12 décembre, l’organisation météorologique mondiale a fait appel à des présentateurs vedettes de météo de différentes chaînes de télévision dans différents pays du monde. Objectif, leur faire présenter un bulletin météo fictif de 2050 qui tient compte des prévisions d’aujourd’hui sur les changements climatiques attendus et modélisés par le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) en l'absence de mesures correctives.  

Ouf! On a eu chaud ce n'était que de la fiction! 

 

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders