Imprimer
Commentaires
Groupe coopératif NatUp

1 800 participants à la première édition d’Outdoor organisée par la coopérative Natup

Publié le 23/05/2019 - 14:09

Ce mercredi 22 mai 2019, sous le soleil normand, la coopérative Natup organisait un rendez-vous plein champ pour présenter la totalité des activités du nouveau groupe, né de la fusion entre Cap Seine et Interface Céréales il y a six mois. Dans le département de l’Eure, la coopérative a pu faire découvrir ou redécouvrir l’ensemble de ses activités et de son expertise sur une centaine d’ateliers. Cet événement, baptisé "Outdoor" était organisé autour des cinq pôles du groupe : agriculture, grain, légumes, fibres et distribution, l’ensemble des productions du territoire ainsi que les différents modes de production étaient exposés. "Il est important de présenter à toutes nos parties prenantes, qui nous sommes et quelles sont nos expertises. Ce dispositif à 360° permettra à tous de découvrir l’acteur engagé que nous souhaitons incarner pour notre territoire et nos adhérents", explique Jean-Charles Deschamps, président du groupe NatUp.

À cette occasion, la coopérative a présenté en avant-première ses outils de lissage de revenus et notamment Protélis, un nouveau dispositif fiscal qui permet de constituer une épargne de précaution. Plus concrètement, ce mécanisme de DEP (déduction pour épargne de précaution) a été instauré par la loi de finance 2019, il remplace les DPI et DPA (déductions pour investissement et pour aléas). "Ce nouveau dispositif donne accès aux avantages fiscaux et sociaux, le capital est garanti, l’agriculteur a une gestion complètement autonome de son épargne et il peut en disposer a tout moment", résume Maxime Jouannin, directeur de projet chez NatUp. En complément de ce dispositif la coopérative a présenté aussi la nouvelle offre assurantielle portée par Bioline Insurance . Les souscriptions devront se faire entre le 15 août et le 31 décembre et jusqu’au 31 mars pour les cultures de printemps. NatUp a indiqué que, pour chaque hectare couvert, la production vendue par la formule de commercialisation Cap Duo bénéficiera d’une prime de 1 euros/t ou de 2 euros/t pour les jeunes agriculteurs.

L’autre sujet que la coopérative avait à cœur de mettre en avant, c’est celui de la communication "la question de savoir s’il faut communiquer, on ne se la pose plus. La question c’est de savoir comment", a indiqué Marion Demouge en charge de la communication pour la coopérative. Antoine Thibault alias @AgriSkippy et Nadège Petit alias @agri_zoom, les "twittos" locaux, ont partagé leur expérience en matière de communication positive. Autre témoin, Antoine Part, responsable de la communication chez Passion Céréales qui a tenu à rappeler qu’il fallait prendre du recul, ne pas attiser la polémique et capitaliser sur ce qui est susceptible de fédérer et rapprocher les gens, "de la polémique nait la discorde, n’oubliez pas qu’il y a beaucoup plus de choses qui vous rapprochent que l’inverse".

Pour cette première édition, à 16 heures, la coopérative enregistrait un nombre de près de 1800 participants.  "Nous avons voulu donner la priorité à nos adhérents et partenaires pour cette année. Toutefois, demain, jeudi 23 mai, 200 élèves des écoles primaires alentour sont attendus. C’est important de porter un message auprès des plus jeunes. L’agriculture a besoin de se montrer sous des facettes positives", concluait Patrick Aps, directeur général du groupe.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders