Imprimer
Commentaires
Fertilisation

N-Pilot évolue pour s'adapter au colza

Publié le 17/11/2016 - 09:15

Deux ans après son lancement, l’outil de pilotage N-Pilot évolue. À la demande de ses utilisateurs, il sera désormais possible d’obtenir un conseil pour sa fertilisation azotée sur colza. 

Depuis le 15 novembre, l’outil de pilotage N-Pilot® est disponible sur colza. Lancé en 2014 par Boréalis LAT pour les céréales à paille, le détecteur et ses capteurs restent inchangés, mais l’application associée évolue afin d’apporter un conseil sur la fertilisation azotée du colza.

Renaud Bernardi, responsable de marché chez Boréalis, explique l’évolution du système :

Nous avions une demande récurrente de la part des utilisateurs pour développer l’outil N-Pilot® pour le colza.

operateur_npilot_reflectance_ble.jpg
L’oléagineuse représentait plus de 1,4 million d’hectares en France en 2015 et a des besoins importants en azote : de l’ordre de 7 kg par quintal de grain produit. Un apport essentiel pour assurer le rendement et la teneur d’huile souhaités.

En collaboration avec l’institut technique Terres Inovia, l’outil N-Pilot® est désormais capable d’estimer la biomasse aérienne du colza à l’aide de ses capteurs par mesure de la réflectance du végétal. Fabien Lagarde, directeur du développement et de la communication chez Terres Inovia, détaille :

L’erreur moyenne de prédiction de la biomasse est comprise entre 357 g/m² et 170 g/m².

Un conseil à partir de la biomasse

ecran_npilot_app_recap_mesure.png
Avant de partir sur le terrain, l’opérateur synchronise son application (sur tablette ou smartphone) dans laquelle il a déjà rentré les informations sur sa parcelle à analyser : il n’y a donc pas besoin de connexion ou de réseau une fois sur la parcelle. Sur place, l’opération prend entre 10 et 15 minutes : l’utilisateur choisit l’icône colza, la parcelle à analyser ainsi que le stade entrée ou sortie d’hiver. Il est également possible de rentrer la hauteur de végétation afin d’améliorer la précision de la mesure. L’opérateur débute alors par un étalonnage de l’appareil sur un sol nu. Ensuite il peut prendre ses mesures à travers la parcelle. Ses données seront géolocalisées afin de donner la possibilité par la suite de moduler manuellement. Une fois l’ensemble des mesures recueillies, N-Pilot® calcule la biomasse de la parcelle. Si elle est réalisée en sortie d’hiver, l’outil peut alors fournir un conseil d’apport d’azote grâce à la Réglette Azote®, directement sur la tablette ou le smartphone de l’opérateur.

Le N-Pilot® est disponible à 2500 € (2100 € sans la tablette). Selon Boréalis LAT, il remplace la pesée manuelle et simplifie les mesures au sein de la parcelle. Mais il ne module pas à la façon d’un drone ou des satellites. Edouard Minier, agronome chez Boréalis LAT précise:

Il s’agit d’un outil qui apporte un conseil de dose moyenne à la parcelle et non une modulation, même s’il est possible de découper sa parcelle en plusieurs zones pour préciser les doses et de moduler manuellement dans le tracteur.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders