Imprimer
Commentaires
Manutention

À la découverte de l’étonnante usine de Merlo

Publié le 23/10/2014 - 17:44

Depuis 2012, le groupe Merlo a investi plus de 100 millions d’euros pour moderniser son site de production à Cuneo, dans le nord de l’Italie. Chaque année, 5 000 télescopiques sortent de cette usine. L’objectif à moyen terme est d’y produire 8 000 télescopiques par an. La rédaction a pu s’y rendre. Surprise garantie!

Les télescopiques subissent de nombreux tests avant de sortir de l'usine!

Matteo Benedetto, directeur marketing chez Merlo explique :

  La conception modulaire de la nouvelle gamme Turbofarmer II nous a obligés à repenser complètement l’organisation de la production. Nos ingénieurs ont eu l’idée de développer une approche profondément différente de celle qui existe jusqu’à présent pour développer nos télescopiques. Désormais, ils sont décomposés en blocs – appelés modules –, assimilables à des petites briques : le châssis, la cabine, le moteur, la flèche télescopique et les essieux. L’assemblage de toutes ces briques permet d’obtenir une machine complète, qui répond parfaitement aux exigences du client. 

Les modules sont des éléments totalement indépendants. Ils sont réalisés sur des lignes de productions parallèles. Exit donc la chaîne d’assemblage classique, tout en longueur. Ici, les 22 ha de bâtiments sont divisés en petite usine indépendante, où les robots sont rois. En effet, le site de Cuneo est équipé à l’heure actuelle de 42 robots, 8 stations de découpe automatique et 4 lignes de peintures. Mais ces chiffres seront encore amenés à augmenter rapidement.

Chez Merlo, les robots sont rois!

L’autre particularité du site de Cuneo, c’est la production de 90% des composants des machines. Un premier exemple de ce principe est la création de la société Tecnopolimeri. Au sein de cette unité, le personnel assure le développement et la conception de composants et matériels. Ainsi, 95% des matières plastiques utilisées sont produits en interne. Autre exemple, Merlo est le 1er producteur italien de vérins et le 4e producteur à l’échelle de l’Europe. En effet, chaque année, 50 000 vérins sont produits sur le site de Cuneo.

Tous les ans, l’usine Merlo transforme 60 000 tonnes d’acier. Le centre de stockage des pièces détachées est aussi un secteur névralgique au sein du site de production. Des investissements ont été réalisés pour automatiser le stockage de 20 000 références différentes et assurer un service efficace auprès des clients.

Le stockage de pièces détachées a été entièrement automatisé.

Matteo Benedetto affirme:

 99 % de nos commandes sortent de l’usine dans les délais.

À la fin de cette visite, nous avons eu la chance de croiser un drôle d’engin! Il s’agit du prochain Turbofarmer hybrid, disponible en 2015 normalement. En attendant, si vous voulez en savoir plus sur la gamme des Turbofarmers, rendez-vous chez nos confrères de Cultivar Élevage!

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders