Imprimer
Commentaires
5 jours à l'essai

Fendt 516 VS 718: "Plus complémentaires que concurrents"

Publié le 12/08/2015 - 17:00

Un 4 cylindres de 160 chevaux peut-il rivaliser avec un 6 cylindres ? Pour répondre à cette question, nous avons demandé aux différents associés du Gaec de Chavigny de tester pendant une semaine un Fendt 516 et un Fendt 718. Pour le bilan complet de l’essai, rendez-vous dans le numéro de septembre 2015 de Cultivar.

En attendant, retrouvez en fin d'article l’avis détaillé de notre agri-essayeur sur les deux tracteurs, en vidéo !

Fendt 516 VS 718: "Plus complémentaires que concurrents"

Seconde quinzaine de juillet, le temps est au beau fixe dans le Nord Deux-Sèvres, où se déroulera notre semaine d’essai. Les parcelles qui entourent l’exploitation qui nous accueille n’ont pas vu d’eau depuis plus d’un mois. Les moissons pourtant finies depuis une bonne semaine, il ne va pas être possible de déchaumer, comme nous l’avions prévu ! Mais Thierry Grolleau, un des associés du Gaec, se veut rassurant d’entrée : « Les tracteurs ne vont pas rester à ne rien faire sous le hangar ! Au menu cette semaine, nous avons du fumier de champignon à épandre, mais aussi du digestat, et la fosse à lisier à vider. Nous allons donc pouvoir faire quelques heures avec le 718. De son côté, le 516 pourra aller s’occuper des dix hectares de luzerne à faucher, ce sera un bon exercice pour le prendre en main. Et il y aura toujours les 90 vaches laitières à nourrir matin et soir ! »

Fendt 516 VS 718: "Plus complémentaires que concurrents"

Si Thierry et Gaëtan, actuellement en stade de pré-installation sur l’exploitation, sont pressés de prendre en main les nouveaux arrivants, Mariannick, le deuxième associé du Gaec, est plus réticent au départ : « Comme tout nouveau tracteur, il va me falloir un temps d’adaptation. Nous ne sommes pas habitués aux transmissions à variation continue sur l’exploitation, c’est donc déjà un premier changement. Et c’est vrai qu’au premier abord, l’accoudoir et l’ordinateur de bord n’inspirent pas la facilité. » Lorsque nous le retrouvons après trois heures d’explications par le démonstrateur de Fendt France, il n’est pas beaucoup plus rassuré : « Le Fendt 718 en version ProfiPlus est vraiment un tracteur haut de gamme. Mais entre les séquençages de bout de champ, les réglages à faire pour optimiser la transmission ou encore l’autoguidage, je ne suis pas sûr de tout assimiler ! »

Fendt 516 VS 718: "Plus complémentaires que concurrents"

À l’heure du bilan pourtant, le discours a changé : « C’est vrai que la transmission est vraiment simple à prendre en main. Une simple impulsion sur le joystick permet de gérer la vitesse d’avancement, c’est un jeu d’enfant. » Même son de cloche pour les deux autres agri-essayeurs : « Sur le Fendt 718, l’ordinateur de bord de dix pouces est tactile, ce qui facilite les réglages », confirme Gaëtan Patural.

Fendt 516 VS 718: "Plus complémentaires que concurrents"

Mais même sur le Fendt 516, qui est en version Power, le constat est le même : « Nous retrouvons en cabine le même accoudoir, ce qui facilite vraiment la prise en main, confirme Thierry. Le terminal de bord est plus petit, mais l’architecture intérieure est la même, ce qui aide à garder nos repères. Après une bonne journée de travail avec, nous l’avions en main. Ce n’est donc pas plus compliqué qu’une autre marque ! »

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders