Imprimer
Commentaires
Travail du sol/Semis

13 corps pour la charrue déchaumeuse d'Ovlac

Publié le 07/11/2015 - 11:04

Comme désormais nombre de prescripteurs du monde agricole, le spécialiste du travail du sol Ovlac estime que le labour superficiel, dans un cadre rotationnel, est une technique d’avenir. Il s’agit de réduire les IFT et peut-être d’anticiper des restrictions sévères sur les désherbants non sélectifs. Encore faut-il que les agriculteurs s’y retrouvent économiquement, en disposant du meilleur débit horaire possible au labour.

 

13 corps pour la charrue déchaumeuse d’Ovlac. Photo: Ovlac

Avec la Mini-S semi-portée, que les visiteurs d’Innov’agri Sud-Ouest ont pu voir sur le stand de l’importateur Tadys, Ovlac met à son catalogue une charrue déchaumeuse monoroue proposant jusqu’à 13 corps à sécurité non-stop hydraulique (série SH), et même 14 en sécurité mécanique (série SF). Elle permettra de retourner, sur 20 voire seulement 15 cm de profondeur, 5,00 m par passage avec un tracteur d’environ 260 chevaux.

13 corps pour la charrue déchaumeuse d’Ovlac. Photo: Ovlac

Équipée d’une roue arrière de terrage et de transport de 500 x 17’’ et d’une roue avant de 250/65 14.5’’, la Mini-S a été conçue pour le travail hors-raie. L’avantage de cette conception étant de labourer avec des pneus larges et le tracteur à plat, sources de gains de temps (même monte de pneus toute l’année), de confort de conduite et de respect de la structure du sol.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders