Imprimer
Commentaires
Farmstar

Neo sera-t-il l’élu de Farmstar

Publié le 24/09/2020 - 10:51

Le début de la campagne 2020-2021 est le moment pour Farmstar d’entrer pleinement dans l’air du digital. La présentation de l’offre Eco et Neo en est la preuve. © M. Lecourtier / Média & agriculture

Après une existence de vingt années sans modifications majeures, Farmstar évolue en partie dès cette campagne qui débute. Finie l’offre unique, place aux offres Farmstar Eco et Farmstar Neo. « Notre mission est d’accompagner les pratiques agricoles vers plus de durabilité tant économique qu’environnementale, signale Charlotte Postma, responsable marketing produit au sein d’Arvalis - Institut du végétal. Nous souhaitons fournir un service utile fiable et universel pour la gestion de l’azote. Qui dit universel dit pour tous les profils d’agriculteurs. »

Deux offres adaptées à deux stratégies de gestion de l’azote

Selon une étude menée par l’institut, deux typologies d’agriculteurs se dessinent concernant la gestion de l’azote :

- des agriculteurs prioritairement soucieux de leur marge, et de la conformité à la réglementation ;

- des agriculteurs intéressés par une agriculture plus « agronomique », qui prenne davantage en compte le sol, qui participe à restaurer / enrichir sa biologie, et qui soit plus respectueuse de son impact environnemental.

L’offre Eco a donc été pensée pour les premiers. Elle permet de réajuster le dernier apport azoté en totale conformité réglementaire pour le pilotage du dernier apport sur blé et la dose totale sur colza. Il s’agit d’un conseil unique, un tarif d’entrée de gamme et un abonnement plus simple et plus souple.

L’offre Neo est, de son côté, bien plus complète en proposant une gestion agronomique fine de l’azote, du semis à la récolte, en continu. Grâce au modèle de culture CHN, une mise à jour quotidienne du déficit azoté de la culture est proposée. Le producteur peut, à tout moment, à partir d’un tableau de bord dynamique, déclencher la production d’un fichier de modulation de l’azote en fonction de l’état de sa parcelle à l’instant t. Demain, Farmstar Neo donnera la possibilité à l’agriculteur d’intégrer des objectifs de rendement intraparcellaire différenciés selon la cartographie de son sol elle-même intégrée au système pour une gestion encore plus fine de l’azote. Aussi l’utilisateur peut être alerté en temps réel d’un déficit azoté critique sur l’une de ses parcelles.

Une mise en œuvre de Neo étalée sur trois campagnes

Si l’offre Eco sera totalement opérationnelle dès cette campagne, l’offre Neo sera déployée progressivement. Pour cette campagne, seules les parcelles de colza associé pourront bénéficier de ce service plus fin. Le blé devra attendre la campagne suivante. Et la totalité de l’offre sera opérationnelle à partir de la campagne 2022-2023.

Farmstar Neo et Eco
D’un point de vue tarifaire, les distributeurs de ses deux nouvelles versions sont libres de définir leurs conditions. Cela étant dit, les partenaires de Farmstar, sans donner de valeur chiffrée, estiment que l’offre Eco doit être considérée comme l’entrée de gamme sur ce marché de la nutrition azotée et être valorisée ainsi. Pour l’offre Neo, « nous conseillons de ne pas dépasser la tarification appliquée pour l’offre actuelle de Farmstar », indique Charlotte Postma.

 

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders