Imprimer
Commentaires
Climat et biodiversité

Paris veut relancer la diplomatie verte

Publié le 11/01/2021 - 14:13

Ce lundi 11 janvier 2021, la France organise la 4e édition du One Planet Summit, dédié spécifiquement à la biodiversité. Un brief à l’attention des journalistes a été organisé le jeudi 7 janvier afin de comprendre le contexte et les objectifs de ce sommet.

Olivier Ray, le conseiller affaires globales du président de la République a d’abord tenu à rappeler que l’année 2020 avait été une année blanche en matière de sommets internationaux, compte tenu du contexte sanitaire : "La crise de la Covid-19 a perturbé la diplomatie internationale et tout l’effort collectif multilatéral pour la gouvernance des biens publics mondiaux, entre autres le climat et la biodiversité […]. Le président de la République française a donc souhaité, malgré tout, maintenir ce sommet pour démarrer l’année 2021."

L’objectif de ce sommet est d'accélérer l’action internationale et d'évoquer les différentes initiatives afin d’inscrire dans le marbre les grands engagements qui se prennent lors des différentes Cop. "Le One Planet Summit est une nouvelle forme de diplomatie qui s’impose depuis trois ans (2017 à Paris, 2018 à New-York et 2019 à Nairobi). D’abord centré sur le climat et notamment le financement de l’action climatique, il s’est élargi à d’autres thématiques et, cette année, ce sera la préservation de la biodiversité qui sera au cœur des prises de paroles et engagements", précise Olivier Ray.

 

Concrétiser les engagements

 

Monique Barbut, envoyée spéciale du président de la République pour la biodiversité insiste : "Ce sommet est pour nous une l’occasion de faire converger les enjeux climatiques et la préservation des écosystèmes. […] Une trentaine de personnalités interviendront lors de ce sommet et toutes devront prendre un engagement concret lié à l’une des thématiques suivantes : la protection des écosystèmes terrestres et marins, la promotion de l’agroécologie, la mobilisation des financements pour la biodiversité et le lien entre déforestation, espèces et santé humaine."

Parmi ces personnalités, sont annoncées la chancelière allemande Angela Merkel, le président du Costa Rica, le secrétaire des Nations unies, le président de la banque mondiale, la présidente de la BCE, Christine Lagarde, la présidente de la Commission européenne, Boris Johnson, Justin Trudeau, le Prince de Galles…

Sur le plan national, Monique Barbut précise que le président de la République devrait annoncer l’adoption de la stratégie nationale pour les aires protégées qui vise à protéger 30% de notre espace terrestre et maritime de métropole et d’outre-mer à l’horizon 2030. "Emmanuel Macron annoncera qu’il tiendra cet objectif dès 2022." Par ailleurs la France "va annoncer aussi son engagement sur un programme de mise en œuvre de 7 000 kms de haies et bosquets dans les zones rurales françaises. Elle va s’engager aussi sur le démarrage d’un programme visant à lutter contre la déforestation importée."

Dans la foulée de ce sommet, Emmanuel Macron, visitera une exploitation agricole dans le département de l’Eure, ce mardi 12 janvier 2021.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders