Imprimer
Commentaires
Énergie renouvelable

L’agriculture indispensable à la production d’énergie renouvelable

Publié le 28/07/2020 - 10:34

Photo : Jürgen Fälchle/Adobe Stock
« Alors que les enjeux de lutte contre le réchauffement climatique et de transition énergétique appellent à renforcer le développement des énergies renouvelables, l’agriculture joue un rôle pivot. » Telle est la teneur du rapport rendu mi-juillet par OPECST (l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques).

Dans ce rapport, les contributeurs rappellent que l’agriculture est à la croisée des enjeux climatiques et énergétiques, « l’agriculture peut jouer un rôle pivot dont nous ne pouvons ni ne devons faire l’économie ».

Ils rappellent qu’en France, le secteur agricole, avec un minimum de 50 000 exploitations déjà engagées, assure 20% de la production d’énergies renouvelables et notamment 96% de la production nationale de biocarburants, 83% pour l’éolien, 26% pour le biogaz, 13% pour le solaire photovoltaïque et 8% pour la biomasse chaleur. Il est mentionné que selon les projections, avec l’objectif de la neutralité carbone d’ici 2050, une multiplication par trois est envisagée pour passer de 4,6 Mtep à 15,8 Mtep (millions de tonnes équivalent pétrole). Les auteurs précisent toutefois que la première fonction de l’agriculture doit demeurer alimentaire et qu’elle ne doit pas entrer en compétition avec la production d’énergie. À ce titre, le déploiement conjoint des deux activités est à développer. Dans ce rapportune vingtaine de propositions générales et sectorielles sont formulées. Citons-en quelques-unes (liste non exhaustive).

Propositions générales

  • Soutenir la recherche sur la production d’énergie dans le secteur agricole et encourager le financement de démarches innovantes.
  • Assurer un suivi rigoureux de la production d’énergie dans le secteur agricole, en intégrant les approches en matière d’analyses de cycle de vie.
  • Protéger le foncier agricole à travers un nouveau cadre législatif.

Propositions sectorielles

  • Développer de manière prioritaire la méthanisation, mobiliser la biomasse au service de la bioéconomie et accroître les ambitions trop modestes de la programmation pluriannuelle de l’énergie sur le biogaz.
  • Pour les projets photovoltaïques, utiliser le levier des seuils des appels d’offre et des guichets ouverts et soutenir l’agrivoltaïsme pour éviter l’artificialisation des terres.
  • Engager une réflexion de soutien aux éoliennes terrestres et veiller aux règles de remise en état des sols après démantèlement.
  • Tirer les conséquences de l’abandon progressif des soutiens aux biocarburants de première génération et développer des technologies innovantes en matières de biocarburants aéronautiques par exemple.
  • Relever le défi du stockage pour résoudre le problème de l’intermittence des filières photovoltaïque et éolienne.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders