Imprimer
Commentaires
Commerce international

L’Arabie Saoudite investit dans les pays producteurs de blé

Publié le 08/11/2019 - 17:44

Les besoins du Royaume d’Arabie Saoudite en blé sont estimés chaque année à 3,5 millions de tonnes. Ryad a tout d'abord imaginé un vaste plan de développement de sa production locale de blé, puis a abandonné cette idée en 2016 face aux besoins en eau nécessaires et a décidé d’investir à l’étranger pour assurer sa sécurité alimentaire.

Au printemps 2019, la compagnie saoudienne de l’agriculture et de l’élevage (Salic) a acheté 200000 ha à l’ouest de l’Australie dans la wheat belt. C’est la première transaction de ce genre pour le pays. La compagnie saoudienne entend exploiter ces surfaces pour la production de blé avec les ressources et les moyens locaux. Le Royaume espère aussi tirer de cet investissement une collaboration plus large jusqu’au transfert de technologies et de savoir-faire en Arabie Saoudite pour le développement de ses propres filières de production.

Mais l’Arabie Saoudite regarde aussi du côté de la Mer Noire. Jusqu’alors le pays avait plutôt des accointances avec les pays occidentaux, notamment pour ses besoins en céréales. Mais les lignes sont en train de bouger. Récemment, l’organisation étatique Sago (Saudi Arabian Grains organisation) a assoupli ses critères qualitatifs, en tolérant 0,5% de blé punaisés. Le blé russe peut donc répondre au cahier des charges des appels d’offres saoudiens.

Jusqu’à présent, les relations entre la Russie et l’Arabie Saoudite concernaient presque uniquement le pétrole, notamment à travers l’Opec. Début octobre, Vladimir Poutine est allé pour la première fois en 10 ans rencontrer son homologue saoudien. Objectif de cette visite, le développement de relations commerciales et notamment agricoles. Pas moins de 20 contrats industriels, commerciaux et financiers ont été signés. Les deux pays ont aussi signé un mémorandum afin d’augmenter les importations depuis la Russie de céréales, de légumineuses et d'aliments pour bétail. En Arabie, on a non seulement du pétrole mais on a aussi de bonnes idées...

Source : Future Directions

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders