Imprimer
Commentaires
BASF France Agro

Des outils toujours plus puissants pour accompagner les cultures

Publié le 31/01/2019 - 18:21

© Nolan

Si BASF ambitionne que le biocontrôle passe de 4,5 % de son chiffre d’affaires produits de protection des cultures, aujourd’hui, à 15 % en 2025, c’est loin d’être leur seule proposition pour l’agriculture de demain. Le digital en est une autre qui devrait peser tout aussi lourd voire davantage.

La croissance du marché européen des solutions techniques va notamment s’opérer sur le digital et le biocontrôle au cours de la décennie à venir soupçonne BASF. Un premier pilier sur lequel est déjà bien engagé BASF grâce à la start-up Xarvio digital farming solutions dont le leitmotiv est d’optimiser la production des cultures.

117 adventices bientôt reconnues

L’application Xarvio Scouting, d’abord, permet de gérer au mieux les tours de plaines. «Aujourd’hui, pour 82 adventices reconnues, l’algorithme est capable d’atteindre une précision de l’ordre de 52 à 98 %. L’objectif à court terme est l’identification de 117 adventices avec une précision de 95 %. » Les insectes dans une cuvette jaune peuvent aussi être reconnus et classés selon leur nuisibilité en fonction du développement de la culture. Une simple photo suffit pour réaliser l’analyse sur les adventices, les insectes, les maladies et le statut azoté de la plante. L’application se veut gratuite et fonctionne sur le principe de la communauté pour améliorer sans cesse les algorithmes de reconnaissance et l’évolution des bioagresseurs.

Faciliter la modulation intraparcellaire des fongicides

Plus poussée, la plateforme Xarvio field manager se veut un véritable outil pour rendre les agriculteurs le plus indépendants possibles. Cette plateforme encore en phase de test, cette année, permet notamment de réaliser de la modulation de doses intraparcellaires de fongicides et d’évaluer la date à laquelle il est nécessaire d’intervenir dans une parcelle en fonction du niveau de risque évalué et de la dernière intervention réalisée quels que soient les produits de protection des plantes utilisés lors de l’intervention précédente, qu’ils soient de la marque BASF ou non. Si un peu moins de 1000 agriculteurs utilisent cette plateforme dans sa version test, l’ambition est d’atteindre 5500 utilisateurs dès la première année de commercialisation en 2020.

Au-delà de ces deux outils, la start-up Xarvio travaille aussi sur le Smart Sprayer. Projet ambitieux qui vise à assurer une pulvérisation intelligente uniquement là où c’est nécessaire grâce à des capteurs embarqués. Les adventices sont les premières cibles visées.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders