Commentaires
AGRI FRANCE CARBURE

La pointe carbure : "...pour gagner du temps."

Publié le 12/10/2017 - 16:26

Avec près de 2000 ha à travailler chaque année dans la Vienne, Jean-Noël Thibaud a opté pour les dents au carbure. La durabilité de ces pièces d'usure réduit le temps passé à changer les pièces mais ce n'est pas le seul avantage qu'il trouve à ces éléments acquis chez Agri France Carbure

Commentaires
Simplic'idées #10

Simplifier le travail du sol avec un fissurateur

Publié le 07/02/2017 - 14:21

Adama France et Cultivar vous emmènent à la rencontre de 2 membres de la Coopérative d'Utilisation de Matériel Agricole (cuma) de la Butz. Dans un contexte pédo-climatique difficile, le GIEE a souhaité simplifier le travail du sol sans enfermer l'équipe dans un seul ITK. La polyvalence de leur...

Commentaires
Travail du sol

Kuhn enrichit sa gamme de Performer de deux modèles

Publié le 26/08/2016 - 15:54
Kuhn enrichit sa gamme de Performer de deux modèles. Photo: Kuhn

Kuhn enrichit la gamme de cultivateurs profonds dents-disques Performer 4 et 5 mètres par des modèles de 6 et 7 mètres de largeur de travail. Les Performer 6000-7000 répondent aux contraintes et aux besoins spécifiques des exploitations agricoles de très grande dimension, de par leur débit de chantier, leur robustesse et leur haut niveau de fiabilité.

(1)
Sol de sables alluvionnaires

De bons rendements grâce au non-labour

Publié le 23/05/2016 - 17:21
L’obligation du couvert végétal en zone vulnérable semble une contrainte, mais en fait c’est un atout, surtout depuis que les légumineuses sont autorisées, affirme Loïc Patoureau. Elles amènent 30 à 40 unités d’azote : cela permet un gain de 10 q/ha en blé. © N. Tiers/Pixel image

« Un pot de fleur » : c’est ainsi que Loïc Patoureau (Fercé-sur-Sarthe - Sarthe) qualifie la réserve utile d’une partie de ses terres, des sables alluvionnaires truffés de pierres de silex. Des sols squelettiques guère capables de détenir plus de 50 à 70 mm d’eau. Sur cet îlot d’une trentaine...

Commentaires
Colza

Quand les pyréthrinoïdes ne suffisent plus

Publié le 28/03/2016 - 10:02
Avec le contexte météo très atypique en 2015-16, certaines parcelles, pourtant très belles n’ont pas supporté la présence de larves, exceptionnellement nombreuses.

Un mois de septembre peu poussant, des grosses altises actives longtemps et une reprise de végétation qui tarde, le tout dans un contexte croissant de résistance aux pyréthrinoïdes ; les larves d’altises pourraient entraîner des retournements de colzas en sortie hiver 2016. L’inquiétude et l’impuissance pour la campagne prochaine sont fortes.

Pages

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders