Imprimer
Commentaires
Bioéthanol

Le bioéthanol à la pompe a le vent en poupe !

Publié le 26/01/2021 - 17:16

Force est de constater que malgré la crise sanitaire, le bioéthanol a bien résisté et renforce même son potentiel de croissance. La collective du Bioéthanol tenait, ce 26 janvier 2021, sa conférence de presse annuelle. La Collective est représentée par l’Association interprofessionnelle de la betterave et du sucre (AIBS) et le Syndicat national des producteurs d’alcool agricole (SNPAA).

Il n’aura échappé à personne que la consommation d’essence a été fortement impactée par les mesures de confinement liées à la crise sanitaire, une baisse (toutes essences confondues) estimée à 14 %. Mais dans ce contexte, le bioéthanol SP95-E10, première essence en France depuis 2017, gagne encore en parts de marché pour atteindre les 50,6 %.  Pour la Collective, "dans un contexte de hausse des prix des carburants, depuis début novembre 2020, le SP95-E10 est plus attractif en matière de prix pour les automobilistes. Il devrait s’imposer et remplacer l’essence SP95, amenée progressivement à disparaître".

Le boom du Superéthanol

 

Autre source de satisfaction, le développement du superéthanol (E85). Un développement qui se fait notamment grâce au déploiement des stations distribuant le superéthanol (+ 32 % par rapport à 2019). Deux distributeurs se distinguent, Total et Intermarché, qui représentent 50 % des stations-service distribuant l'E85. "Total a accéléré me développement de l’E85 au sein de son réseau avec plus de 750 stations réparties sur l’ensemble du territoire. Apporter à nos clients une énergie toujours plus abordable et respectueuse de l’environnement est au cœur de nos métiers. Nous poursuivons cet effort afin de proposer au plus grand nombre un carburant bas carbone au prix attractif", justifie Guillaume Larroque, président de Total Marketing France.  

Il faut en effet rappeler que ce carburant est vendu à la pompe en moyenne à 0,66 euro/l.

Ce développement passe aussi par le développement du parc automobile flex-E85. Ainsi, après le succès du SUV Kuga FlexiFuel E85, le constructeur Ford propose 6 nouveaux véhicules de motorisations thermiques et hybrides compatibles. Des grands noms de l’automobile de luxe comme Jaguar et Land Rover suivent aussi le mouvement.

Pour les véhicules "non flex", il est possible d’investir dans un boîtier de conversion E85 (1 000 euros pose comprise). La Collective note que 15 000 boîtiers homologués ont été installés en 2020. L’association demande d’élargir le périmètre de l’homologation sur les véhicules de 15 CV et plus et ceux qui sont équipés de filtres à particules. "Ces demandes, en passe d’être acceptées, permettront d’augmenter l’éligibilité de 9 véhicules du parc essence sur 10", conclut la Collective.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders