Imprimer
Commentaires
Néonicotinoïdes

L’EFSA estime justifiées les autorisations d’urgence accordées aux néonicotinoïdes

Publié le 19/11/2021 - 10:17

l'efsa justifie la reautorisation des neonicotinoides ©alonbou stock adobe

Le sujet fait toujours couler beaucoup d’encre, mais dans une communication publiée le 18 novembre 2021, l’EFSA, l’autorité européenne de sécurité des aliments, justifie la dérogation de l'usage d’insecticides à base de néonicotinoïdes pour les betteraves à sucre.

Retour sur les faits. En 2018, l’utilisation de l’imidaclopride, du thiaméthoxame et de la clothianidine a été interdite au sein de l’Union européenne au motif que ces substances présentaient des risques pour la santé des abeilles. En 2020, c’était au tour du thiaclopride de ne pas être renouvelé dans ses usages, car présentant un risque de contamination des eaux souterraines.

Toutefois, des autorisations d’urgence ont été accordées à l’Allemagne, la Belgique, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, la Lituanie, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie. La Commission européenne avait donc demandé à l’EFSA si ces autorisations d’urgence étaient justifiées. Pour être justifiées, les États concernés doivent démontrer que "le danger à réguler pour les cultures" ne peut être contenu par aucun autre moyen raisonnable (conformément au règlement de l’Union européenne sur l’utilisation de produits phytopharmaceutiques).

L’EFSA rappelle que les États concernés ont donc partagé avec l’autorité les dossiers exigés pour cette procédure. Elle précise qu’elle a évalué les demandes à l’aide d’un protocole publié en 2017.

C’est ainsi que l’EFSA a jugé que les autorisations d’urgence étaient justifiées, "soit parce qu’aucune méthode ou produit alternatif, chimique ou non chimique, n’était disponible, soit parce qu’il existait un risque que l’organisme nuisible développe une résistance aux produits alternatifs disponibles".

Enfin, elle précise qu’une séance d’information pour présenter les travaux aura lieu le 30 novembre 2021. À cette occasion, l’autorité européenne se laisse la possibilité d’évaluer avec les parties prenantes la nécessité de développer des outils spécifiques pour ces procédures d’autorisation d’urgence, en tenant compte de l’expérience acquise.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders