Imprimer
Commentaires
Phytosanitaires

Le glyphosate n’est pas jugé cancérogène par les régulateurs

Publié le 16/06/2021 - 11:14

L’Autorité européenne de la sécurité des aliments (Efsa) et l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) ont indiqué qu’ils allaient lancer les consultations dans le cadre de l’évaluation pour le renouvellement de l’utilisation du glyphosate en Europe. Cette annonce fait suite à la restitution des travaux préliminaires d’évaluation réalisés par les régulateurs de quatre États membres (France, Hongrie, Pays-Bas et Suède).

Pour l’heure, les régulateurs ont indiqué que "le glyphosate répond aux critères d’approbation" pour le renouvellement de l’autorisation en précisant qu’il n’y a aucune justification à la classification du glyphosate comme cancérogène, toxique pour la reproduction, toxique pour des organes spécifiques, mutagène ou perturbant la fonctionnalité endocrinienne.

Ces régulateurs proposent donc de garder en l’état la classification actuelle. Par ailleurs, ils ont étudié les dommages potentiels des résidus dans les denrées alimentaires, sur ce point ils indiquent qu'"aucun risque chronique ou aigu, dû au traitement des cultures avec du glyphosate n’est attendu".

L'Efsa et l'ECHA organiseront des consultations en parallèle. Ces consultations seront ouvertes au public et seront lancées au cours de la première semaine de septembre cette année.

Une fois que l'ECHA aura adopté son avis, l'Efsa finalisera l’examen par les pairs et publiera également ses conclusions, prévues pour la fin 2022. Sur la base de cette évaluation des risques, la Commission européenne statuera sur l’autorisation de renouvellement du glyphosate.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders