Imprimer
Commentaires
Céréales à paille

La sélection variétale renforce ses moyens de recherche pour répondre aux enjeux alimentaires

Publié le 29/06/2022 - 09:24

L’ensemble de la filière céréales à paille renouvelle l’accord interprofessionnel et renforce ses moyens de recherche et d’innovation pour la sélection variétale. Crédit: RRF/Adobe Stock

L’ensemble de la filière céréales à paille renouvelle l’accord interprofessionnel et renforce ses moyens de recherche et d’innovation pour la sélection variétale. Dans un communiqué de presse publié par Semae, l’interprofession rappelle que "les enjeux alimentaires qui pèsent sur les céréaliers ne sont plus à démontrer, comme l’a tristement rappelé l’actualité mondiale. Or, la production céréalière doit également répondre à de nombreux défis majeurs comme faire face au dérèglement climatique (sécheresse, températures extrêmes, apparition de nouveaux ravageurs, etc.), adopter des pratiques plus économes en intrants (résistances aux ravageurs des cultures, efficience azotée) et répondre aux enjeux sociétaux de demain (captation du carbone, production énergétique)".

Ainsi, par ce nouvel accord, la recherche sécurise ses moyens. À compter du 1er juillet 2022, le montant de la cotisation Recherche et innovation variétale passe à 1,05 €/t de céréales produites et l’avoir sur l’achat de semences certifiées sera de 5,25 €/q (1,12 €/dose de 500.000 grains).

Pour Semae, ce renouvellement d’accord permet de réaffirmer un système où cohabitent à la fois les semences certifiées et les semences de ferme pour répondre aux intérêts convergents et aux besoins de chacun.

Comme l’explique l’interprofession, cet accord permet de renforcer les moyens de l’obtention végétale et de financer le développement de nouvelles variétés de céréales à paille, par deux approches complémentaires:

  • le versement de droits d’obtenteur (conformément à la réglementation européenne CE 2100/94), pour participer au maintien et au développement de leurs programmes de recherche;
  • le financement direct de programmes de recherche collectifs et publics au travers du Fonds de soutien à l’obtention végétale (FSOV). Ce fonds a pour vocation unique de financer des programmes de recherche collectifs (publics/privés) dont la finalité est la sélection de variétés de céréales performantes, adaptées à une agriculture durable respectueuse de l’environnement. À ce jour, plus de 100 programmes de recherche ont ainsi déjà été financés, et le prochain appel à projets est prévu pour 2023.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Culture Légumière
  • TCS
  • Viti Leaders