Imprimer
Commentaires

Un accord trouvé sur un réexamen de l’accord commercial global avec le Mexique.  

Publié le 25/04/2018 - 14:48

La Commission européenne a annoncé avoir trouvé un accord sur un réexamen de l’accord commercial global avec le Mexique.  
 
Les secteurs qui pourront tirer des bénéfices de l’ouverture du marché mexicain sont les produits laitiers (fromages, dont les droits de douane vont diminuer, les poudres de lait pour 50 000 tonnes sur cinq ans), les pâtes alimentaires, la viande de porc qui pourra pénétrer le marché en franchise de droit, et, enfin, l’Accord prévoit la reconnaissance de 340 IGP européennes (fromages, vins, bières…). 
 
L’UE a accordé en contrepartie un accès au marché intérieur au Mexique pour la viande bovine (10 000 tonnes), ainsi que les abats de bovin (10 000 tonnes également), de même pour la volaille (10 000 tonnes), les œufs (5 000 tonnes), auxquels il faut ajouter le miel, le sucre, la viande de porc. Pour la viande bovine, cela s’ajoute ainsi aux contingents déjà accordés à l’Ukraine (15 000 tonnes), au Canada (67 950 tonnes), et peut-être demain au Mercosur (pour l’instant 99 000 tonnes en négociation).  
 

(Sources: APCA)

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders