Imprimer
Commentaires

Les importations européennes de maïs profitent à l’Ukraine, la concurrence avec le Brésil reste forte

Publié le 05/12/2019 - 09:52

 

Pour la campagne 2018/2019, l’Ukraine était l’origine n’° 1 des importations de maïs en Europe (65% des volumes). Ce flux vers l’UE a permis à l’Ukraine de doubler ses exportations en 2018/2019 pour atteindre le volume de 16 millions de tonnes, détaille un analyste d’APK Inform.

Ce sont les Pays-Bas et l’Espagne les États membres qui importent le plus de maïs ukrainien, suivis par l’Italie, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Cette demande croissante est liée aux accidents climatiques en Europe de ces dernières campagnes. L’analyste explique que ces pays se fournissent principalement auprès de l’Ukraine et de la France, mais que la concurrence brésilienne est aussi de plus en plus importante.

Dans les derniers chiffres de FranceAgriMer publiés le 13 novembre 2019, on note que pour cette campagne en cours 2019/2020, l’UE a importé 7,2 millions de tonnes de maïs, c’est +18% par rapport à la campagne précédente à la date du 11 novembre. 57% de ces volumes sont d’origine brésilienne (contre 40% l’an passé) et 31% d’origine ukrainienne contre (33% l’an passé).

En 2018/2019, l’UE a importé un volume de 24,2 millions de tonnes de maïs

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders