Imprimer
Commentaires

Chine/maïs: vers une libéralisation des marchés

Publié le 30/03/2016 - 11:44

Afin de liquider ses stocks gigantesques de maïs (estimés à 111,5 millions de tonnes par l'USDA pour la campagne 2015/2016, soit près de la moitié des stocks mondiaux), Pekin a décidé d'arrêter sa politique d'achat de récolte à ses agriculteurs à un prix garanti. Face à la chute des cours mondiaux, les fabricants d'alimentation du bétail chinois ont préféré importer que d'acheter la production domestique trop chère, contribuant ainsi à augmenter les stocks. Désormais, les agriculteurs recevront une subvention, mais la commercialisation devrait se libérer. Les importations pourraient en patir. 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders