Imprimer
Commentaires

Marchés des grains, Omicron emmène tout sur son passage

Publié le 01/12/2021 - 09:53

Les incertitudes sont telles face à ce nouveau variant que la situation actuelle se résume peu ou proue à de la panique généralisée, par ailleurs probablement justifiée. Toutes les commodités ont essuyé de lourdes pertes, et c’est le colza qui paie le plus lourd tribut. Cette forte baisse des cours pourrait motiver quelques acheteurs sur la scène internationale à l’image de l’Egypte qui a acheté 600 000 tonnes de blé en début de semaine (origine mer Noire). Bruxelles a publié ses données à l’export le 30 novembre 2021. À date, 11,6 millions de tonnes de blé ont été exportées, un chiffre à comparer aux 10,4 millions de tonnes, pour la compagne précédente à la même date. (Notons que le chiffre de l’an passé inclut le Royaume-Uni qui faisait encore partie de l’UE). Le chiffre communiqué par Bruxelles pour la France est de 1,88 millions de tonnes. Mais il semblerait que ce chiffre ne reflète pas la réalité et qu’il y ait un souci dans la compilation des données. La réalité du cumul des exports de blé pour la France serait au-delà des 3 millions de tonnes.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders