Imprimer
Commentaires

En attendant le rapport de l’USDA, les marchés sont en ordre dispersés

Publié le 09/03/2021 - 09:46

À Chicago, les cours du maïs et du soja s’appréciaient tandis que ceux du blé fléchissaient avec l’annonce de pluie à venir dans les zones de production. L’analyste brésilien AgRural a indiqué par ailleurs qu’il n’excluait pas de revoir à la baisse la production de soja du pays, compte tenue de la persistance des pluies. Pour l’heure le chiffre de l’analyste est de 131 millions de tonnes, il sera à comparer avec celui du rapport de l’USDA publié ce soir (heure de Paris). Sur les marchés européens, les choses étaient plus hésitantes, à l’exception du colza qui poursuit de façon très significative son mouvement de hausse, l’échéance mai 2021 s’apprécie désormais à 525,75 euros/t (+7,25 euros). Petit point à date des données à l’export de blé tendre par la Commission européenne, l’UE a exporté 18,2 millions de tonnes de blé contre 22,5 Mt l’an passé à la même date. La France a exporté 5,1 millions de tonnes vers les pays tiers contre 7,4 Mt l’an passé à la même date. Il faut mettre ces chiffres en perspective avec les prévisions, en effet, FranceAgriMer projette un cumul des exportations pays tiers pour la campagne 2020/2021 à 7,4 millions de tonnes, tandis que pour la campagne précédente ce volume a atteint les 13,5 Mt.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders