Imprimer
Commentaires
Pomme de terre

Les producteurs de pommes de terre doivent reprendre le contrôle de l’offre

Publié le 10/09/2020 - 14:29

Photo : Image'in/Adobe Stock
Le Groupe des producteurs de pommes de terre du Nord-Ouest européen communique sur les premières estimations de rendements pour la campagne 2020. La production européenne (Belgique, Allemagne, France, Pays-Bas et Grande-Bretagne) devrait s’établir à 27,9 millions de tonnes (6,7 millions de tonnes pour la France) ; une production en hausse de 3,8 % par rapport à la campagne 2019 et de 6,7 % par rapport à la moyenne quinquennale. Cette hausse est justifiée par une légère augmentation des surfaces (1,4 %) et des rendements estimés en moyenne à 44,8 t/ha.

Le groupe rappelle le contexte de marché du moment. Le communiqué indique qu’il y a un déséquilibre entre l’offre et la demande, à cause des mesures de confinement et de la moindre demande du marché mondial de la restauration. « Le marché de détail a augmenté, mais pas assez pour couvrir le manque du secteur de l’hôtellerie, la restauration et les cafés. » Par ailleurs, la demande des usines de transformation progresse mais n’a pas encore atteint les niveaux d’avant-crise. Toutefois, le marché de la pomme de terre fraîche semble mieux se porter.

Dans ce contexte, le Groupe des pommes de terre du Nord-Ouest européen conseille aux producteurs de réduire leurs superficies pour la campagne à venir. « Il ne sert à rien de planter des pommes de terre dans le contexte de prix bas actuel. Préservez le capital sol de vos exploitations et trouvez des alternatives concurrentielles » , précise le communiqué. Et de conclure que la date d’un retour à la normale concernant la demande de pomme de terre de transformation reste pour l’heure inconnue.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders