Imprimer
Commentaires
Production de colza

La production européenne fortement pénalisée par les conditions météo (USDA)

Publié le 29/05/2020 - 10:00

La production européenne fortement pénalisée par les conditions météo (USDA). © Photoagriculture/Adobe Stock

Le ministère américain de l’Agriculture (USDA) estime la production européenne de colza à 17 millions de tonnes pour la campagne 2020/2021, en baisse de 200000 tonnes par rapport à la campagne précédente et 16% en deçà de la moyenne des 5 dernières années. Une baisse justifiée par la forte diminution des surfaces, dans les mêmes proportions (-16% par rapport à la moyenne quinquennale). Du côté des rendements, l’USDA prévoit une moyenne de 31 quintaux/ha, en légère hausse par rapport à la campagne précédente (+3%) et dans la moyenne des 5 dernières années.

La surface totale, 5,5 millions d’ha, est la plus faible enregistrée depuis 2006/2007. Pour le ministère américain, les conditions météorologiques et l’interdiction des néonicotinoïdes ont fortement affecté les intentions de semis. Le Royaume Uni a dû faire les frais d’une pluviométrie particulièrement forte au moment de l’implantation. Pour le pays, il s’agit de la plus petite sole depuis 1989/1990. Le colza a largement été remplacé par des orges de printemps. La France a aussi connu cette difficulté, il faut remonter à 2003/2004 pour avoir des surfaces aussi faibles en colza. Dans d’autres régions de l’Europe, c’est la sécheresse automnale qui est venue aussi compromettre la culture.

L’USDA estime qu’en plus des conditions météorologiques compliquées, les prix sur les marchés n’ont pas permis de compenser la baisse de rendements engendrés par l’arrêt des néonicotinoïdes. La profitabilité de la culture est devenue beaucoup moins intéressante pour les producteurs européens, analyse l’USDA.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders