Imprimer
Commentaires
Protéagineux

Des variétés de pois et de féverole à la hauteur des espérances

Publié le 17/12/2020 - 16:44

De nouvelles variétés de pois devraient arriver sur le marché avec des performances très intéressantes.

La France connaît un déficit en protéines végétales de l’ordre de la moitié de ses besoins. D’après les prospectives, la demande devrait augmenter de 30 % d’ici 30 ans. Pour satisfaire ces besoins, la filière oléoprotéagineux travaille d'arrache-pied pour dynamiser la création variétale de certaines espèces comme le pois et la féverole.

"Les sélectionneurs recherchent de nouveaux critères de sélection pour répondre à de nouveaux débouchés, explique Véronique Biarnès, chargée d’études en écophysiologie sur les protéagineux chez Terres Inovia lors d’un webinaire sur les protéines le 20 novembre 2020. En pois comme en féveroles, les progrès génétiques sont très marqués."

Pour 2021, de nombreuses variétés des deux espèces se présenteront à l’inscription. "D’ici deux à trois ans, nous disposerons de variétés avec des rendements et des taux de protéines plus prometteurs que nos références actuelles." Terre Inovia est donc optimisme au regard de ces nouvelles variétés de pois et de féverole en cours d’inscription. Elles réservent de belles perspectives.

La filière espère aussi que le projet PeaMUST, dirigé par l’Inrae, permettra une avancée de la sélection grâce à l’identification de marqueurs. 

De nouvelles variétés de pois avec plus de poids

Considérée comme la variété de référence des pois de printemps, Kayanne se trouve de plus en plus dépassée par les variétés nouvelles, capables de produire jusqu’à 6 quintaux supplémentaires par hectare. Des améliorations ont également été observées sur la teneur en protéines, avec en moyenne 0,7 à 2 points de plus. Même constat au niveau de la hauteur, avec des variétés plus hautes de 30 à 40 cm, ce qui facilite la récolte. Enfin, les nouvelles inscriptions sont moins sensibles à Aphanomyces.

Rendements comparatifs en pois de printemps. Crédit : Terres Inovia

En pois d’hiver, la sélection est également dynamique avec toujours de nouveaux dépôts d’inscription prévus pour les années à venir.

Espresso, what else ?

Depuis une quinzaine d’années, la culture de la féverole connaît, elle aussi, des améliorations génétiques. Inscrite en 2003, la variété de référence Espresso est de plus en plus concurrencée. Des variétés comme GL Sunrise permettent des gains de productivité de 30 à 40 %. Allison ou Bolivia, présentent des taux de protéines plus riches, de l’ordre de 2 à 3 %. Ces résultats, prometteurs, restent à confirmer dans les années à venir.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders