Imprimer
Commentaires
Céréales à paille

Arvalis sort une nouvelle grille de fertilisation soufrée

Publié le 11/01/2018 - 16:45

Céréales à paille : Arvalis sort une nouvelle grille de fertilisation soufrée. © Pixel image

Les feuilles les plus jeunes qui deviennent jaunes avant un jaunissement général, pas de doute vos céréales souffrent d’une carence en soufre.

Les éléments azote et soufre sont dépendants. Un équilibre dans la plante entre les deux éléments doit être respecté. Le soufre ne doit donc pas constituer le facteur limitant de la croissance, mais en aucun cas, une unité de soufre ne peut se substituer à une unité d’azote.

Le besoin en soufre du blé se situe aux alentours de 0,55 kg SO3/q. Il est le plus grand lors de la montaison. L’apport de soufre est à faire au moment du tallage jusqu’au stade épi 1 cm maximum. Les situations où un apport de soufre se justifie dépendent principalement du type de sol et de la pluviométrie hivernale.

Pour optimiser votre apport, Arvalis propose une grille de fertilisation soufrée sur céréales à paille qui se base sur trois critères : le précédent apport, la pluviométrie hivernale et le type de sol, en l’absence d’apports réguliers de produits organiques.

À la suite de la lecture de ce tableau on observe qu’après de fortes pluies, les apports à réaliser sont importants dans les sols superficiels filtrants comme les argilo-calcaire superficiels. Au contraire, dans les sols profonds limono-argileux ou argileux, les apports sont préconisés seulement après un hiver pluvieux.

Source : Arvalis

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders