Imprimer
Commentaires
Biodiversité

Les États-Unis volent au secours des abeilles

Publié le 09/06/2015 - 11:12

 

Le 19 mai, l’administration Obama a dévoilé un plan national qui vise à promouvoir la santé des abeilles et autres pollinisateurs. Ce plan intervient alors que l’USDA (US Department of Agriculture) a publié, sur la base d’une étude produite par l’Université du Maryland, des chiffres inquiétants quant à la perte des colonies ces douze derniers mois. En effet, les apiculteurs auraient perdu 42% de leurs colonies sur l’année passée. D’après ce rapport il s’agirait « de la deuxième plus mauvaise année pour la mortalité des abeilles domestiques aux USA dans les annales, la pire ayant été l’année 2012-2013 avec la disparition de 45% d’abeilles ». Toujours d’après l’étude universitaire, la majeure partie de ces pertes se concentreraient dans la « corn Belt »

perte_abeille_usa_avril_14_mai_15.jpg

 

Répartition des pertes des colonies d'abeilles à l'échelle des États-Unis sur la période avril 2014-avril 2015 Source: Université du Maryland

 

Ce plan a pour objectifs principaux de réduire les pertes hivernales de colonies d’abeilles à 15% au cours des 10 prochaines années, d’augmenter la population de monarques migrant au Mexique (atteindre 225 millions d’individus dans les 5 prochaines années) et de restaurer 2,8 millions d’hectares de territoires dédiés aux pollinisateurs d’ici 2020. Un budget de 82 millions de dollars sera consacré à ce plan de secours des pollinisateurs.

Les pesticides à la loupe

L’agence américaine de l’environnement, EPA, sera dotée d’un budget de 1,5 million de dollars pour étudier la toxicité des pesticides pour les abeilles. Aussi il est prévu que d’ici la fin de l’année 2016, toute substance phytosanitaire fera l’objet d’une évaluation du risque. Autre mesure relative aux pesticides, d’ici la fin de l’année, l’agence devrait proposer l’interdiction de l’application foliaire des pesticides très toxiques pendant la floraison autour des ruches.  Par ailleurs, l’EPA indique vouloir accélérer la procédure de réévaluation du risque des néonicotinoïdes d’ici 2017 et enfin elle finalisera pour l’automne 2015 une évaluation des bénéfices des traitements de semences sur soja. Outre-Atlantique, les organisations environnementales saluent ces efforts en estimant toutefois que ce plan n’est pas assez ambitieux en particulier quant à l’usage des pesticides.

Après l'Europe et les États-Unis, c'est l'Afrique du Sud qui s'inquiéte aussi vivement quant au déclin des colonies rapporte l'AFP ce lundi 8 juin, touchées par la loque américaine, une bactérie qui s'attaque spécifiquement au couvain de la colonie. Il semblerait que la bactérie se propage rapidement dans le pays et menace tout le continent africain. 

Pour comparer

France: plan de développement durable de l'apiculture 2013-2015

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders