Imprimer
Commentaires
USA-Biotechnologies

Exportateurs et agriculteurs se rebiffent…

Publié le 18/11/2014 - 14:12

En septembre, la firme suisse Syngenta a dû faire face à des actions en justice menées par la société Cargill et des agriculteurs de cinq États fédérés américains, rapporte le bulletin de veille du mois d’octobre du Centre d'étude et de la prospective (ministère de l'Agriculture français).

En cause le maïs OGM Viptera, un maïs résistant à 14 ravageurs aériens et souterrains, commercialisé par Syngenta. Leur courroux, le fait que la firme ait commercialisé cette variété sans même avoir reçu l’accord des importateurs étrangers et notamment celui de la Chine.

Il faut dire que les exportations américaines de maïs vers la Chine ont été un vrai casse-tête sur les 12 derniers mois. La Chine ayant refusé beaucoup de cargaisons après avoir détecté la présence de la variété incriminée. Les volumes concernés représentent environ un quart des exportations annuelles de maïs vers la Chine, estimées à 2 millions de tonnes.

© leeyiutung - Fotolia

La NGFA (National grain and feed association) estime que le manque à gagner pour les producteurs est d'environ 1 milliard de dollars, et du côté des opérateurs, le chiffre de 130 millions de dollars est avancé notamment pour deux d'entre eux, Cargill et Trans Coastal Supply and Co.

Pour justifier cette action, le président de Cargill Mark Stomacek précise que « les firmes semencières, agriculteurs,  collecteurs et exportateurs ont une responsabilité partagée quant à la pérennité  de l’accès aux marchés mondiaux avec l’introduction de nouvelles technologies, tant pour les risques que pour les bénéfice»

De son côté, la NGFA a demandé, dans un courrier, à la firme helvétique de stopper immédiatement la commercialisation des variétés concernées au prétexte que

La commercialisation de telles variétés avant même l’approbation des autorités étrangères avait un impact très négatif sur le maïs et toutes les autres cultures en provenance du territoire nord-américain et par corollaire, réduisait de façon significative la contribution de l’agriculture américaine à relever les défis de la sécurité alimentaire mondiale.

Pour aller plus loin 

Le communiqué de Cargill

La note de la NGFA

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders